top of page

Un espace à reconquérir


Pendant des siècles, une partie des humains a cherché l'expansion de « son » territoire et a exploré les terres du monde. Le cheval les a porté au-delà de ce qu'ils étaient capables de faire à la seule force de leurs bras et de leurs jambes. Il leur a permis de croître et de s'émerveiller. C’est parce qu’ils ont réussi à « dompter » le Cheval qu’ils ont pu éprouver la Liberté dans tout leur être.

Il me semble que lorsque l’humain croit qu'il n'a plus de nouveaux espaces à explorer et conquérir, il oriente naturellement son énergie prédatrice vers de nouvelles possibilités d’extension. C’est ainsi qu’il a inventé la politique du « encore plus » et du « toujours mieux ». Comme un lion en cage, il tourne en rond dans sa tête, dans son coeur, dans ses relations et dans le Monde. C’est ainsi qu’il soumet et détruit.

Je crois qu’il est vain d’aller contre notre Nature car c’est la même qui nous porte à découvrir, apprendre et nous émerveiller. Nous pouvons, à la lumière de notre conscience, décider de nous reconnecter à notre animalité, équilibrante et stimulante. Nous pouvons ré-orienter notre puissance pour nous-même et au bénéfice de l’Autre, du collectif, du Vivant.

Cet espace à reconquérir existe : c’est celui de la relation avec le Cheval et, par là-même, à la Nature.


Illustration: inconnu

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page