top of page

De la perception


Au fil des années, nous avons retenu certaines de nos expériences comme des leçons qui nous font parfois porter un fardeau : « trop gentil.le », « trop bête », « trop aveugle », « trop … » Ce que nous appelons « la vie » nous a parfois plongé en état d’alerte presque permanent sur ce qui vient à nous et nos interprétations vont bon train. Nous sommes alors prêts à réagir à ce que nous considérons être une menace. Et nous nous servons de cela pour fermer l’endroit où notre coeur peut-être à nouveau touché, comblé, émerveillé. Et nous nous cachons derrière notre histoire parce qu’elle est le dernier rempart de sécurité qu’il nous reste avant d’accueillir ce qui vient à nouveau, sans crainte et avec joie.

Lorsqu’avec le Cheval nous apprenons à réouvrir cet espace, avec une infinie douceur, nous nous retrouvons assis en notre centre, En lien avec l’autre, maintenant équin, dans une minute humain. D’abord par touche, comme l’effleurement d’une plume, et de plus en plus, comme une délicieuse caresse appuyée.

Il s’agit, je crois, de retrouver la confiance dans notre perception des choses et du monde, car c’est cela que la Vie a bousculé, Pour nous convoquer à notre endroit naturel, Du courage de dire non, De l’audace de dire oui. De la joie et de la plénitude qui émanent de cela.


Elodie Hammiche - Le Cheval Enseignant Pour recevoir la liste des livres recommandés : https://www.lechevalenseignant.com/apropos

Illustration : James Jean

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page