top of page

Le voyage


J’ai parfois l’étrange sensation que ce qui est communément appelé « développement personnel » ouvre une porte sur l’immensité de « soi » et en ferme une sur la relation aux autres. Comme si ce cheminement générait parfois, une forme de postulat rigide sur ce qu’est le monde et amenait au repli sur soi ainsi qu’à l’entre-soi, à l’impression que « soi » est si unique (et cela est vrai ) qu’il est à part du monde et n’y a pas sa place.

Je crois que la beauté de l’accompagnement par le Cheval réside dans le contraire de ce mouvement.

Par l’expérience de soi avec cet autre différent, nous nous relions à quelque chose de bien plus grand que nous, avec lequel nous dépassons l’intérêt pour notre personne et notre histoire.

Cette rencontre nous amène -un peu comme un voyage dans un pays dont nous ignorons presque tout sauf notre envie de le découvrir- à nous immerger dans une atmosphère dans laquelle les odeurs, la lumière et les sons semblent apparaître pour la première fois, à être réellement curieux de l’Autre et à nous oublier quelque instants, à nous émerveiller de qui il est et qui nous sommes à son contact.

Lorsque nous revenons d’un tel voyage, nous sommes alors nourris de la rencontre avec l’Autre et, lorsque le premier matin de notre retour, nous ouvrons les yeux, quelque chose a changé en nous. La conscience qu’un univers complètement différent du notre l’a pourtant chamboulé et transformé pour toujours. Le regard sur le monde qui nous entoure se transforme, nous comprenons alors qu’il s’agit de notre rapport à lui et que nous nous réjouissons de partager cette expérience avec notre partenaire, nos amis, nos collègues, nos voisins ou même notre boulanger. La conscience que nous n’avons jamais été si proche de cet Autre rencontré et pourtant loin de nous à présent.

Nous comprenons alors qu’au travers de ce voyage, nous avons plongé dans l’expérience directe de la Vie et qu’en cela, c’est nous-même que nous avons rencontré.

Bien plus qu’une nouvelle manière d’être et d’agir avec Lui, le Cheval nous offre, par la sagesse de sa nature, un espace de transformation entre humains.


Illustration: « Transformation », Christian Schloe

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page